Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
Affichage, tracts, militantisme
Billets d’humour, billets d’humeur
Carrière, mutations, échelons, grades…
Circulaires du rectorat, CAPA, audiences
Conditions de travail
Congrès, colloques du SNALC
Laïcité
Les Actualités
Les éditos du Snalctualités
Les Incontournables
Nos partenaires
Qui sommes-nous ?
Rémunérations, indemnités
Système éducatif, réformes, programmes

Commissions disciplinaires : quand l’administration fait le ménage

iStock - yacobchuk
© iStock - yacobchuk
Depuis 2015, les commissions disciplinaires ne cessent de se multiplier.

Ces commissions visent toutes les catégories d’agents à tous les niveaux : des enseignants bien entendu, mais aussi des personnels d’éducation, administratifs, plus rarement d’encadrement, qui ont souvent déroulé une carrière sans histoire au sein de l’Éducation nationale. Vingt, trente, quarante ans de bons et loyaux services à dire oui et acquiescer à toutes les demandes du Léviathan, jusqu’au jour où, en raison d’une usure, d’une fatigue, un non provoque un enrayement et déclenche une cabale à l’encontre du réfractaire.

Vous voilà cité en objet d’une convocation par la DRH, souvent suivie d’une commission disciplinaire dont l’issue programmée est clairement le licenciement. Vous n’avez pas démérité mais vous ne faites plus l’affaire. Circulez ! À juste titre ? Pornographie, pédophilie et autres tristes affaires de mœurs, assurément oui. Pour le reste, dans la plupart des dossiers, c’est non.

Le SNALC, syndicat indépendant, défendra vos droits et vos intérêts professionnels, sans compromission. En cas de problème, ne restez jamais isolé : prenez contact avec le SNALC, ou un autre des syndicats représentatifs seuls habilités à vous accompagner. Nous avons une solide expérience de ces procédures : nous vous conseillerons et vous assisterons tout au long de cette épreuve pour protéger vos droits et préserver vos intérêts.

Cet article est extrait du dossier du mois « CHANGER D’AIR », paru dans la revue du SNALC La Quinzaine universitaire n°1449 du 29 janvier 2021.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Lire aussi