Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
Affichage, tracts, militantisme
Billets d’humour, billets d’humeur
Carrière, mutations, échelons, grades…
Circulaires du rectorat, CAPA, audiences
Conditions de travail
Congrès, colloques du SNALC
Laïcité
Les Actualités
Les éditos du Snalctualités
Les Incontournables
Nos partenaires
Qui sommes-nous ?
Rémunérations, indemnités
Système éducatif, réformes, programmes

Communiqué de presse commun – 10 janvier 2022

Banniere FB SNALC cigogne5

L’Ecole va craquer !
STOP aux protocoles inapplicables !
OUI à la protection des personnel et au recrutement massif d’enseignant·es titulaires !

Toutes et tous en grève jeudi 13 janvier 2022

L’intersyndicale du Bas-Rhin (FSU, FO, CGT, CFDT, UNSA, Solidaires, SNALC) et les fédérations de parents (APPEI, FCPE, L’APEStE) dénonce une situation intenable dans les établissements du Bas-Rhin depuis la rentrée. Les équipes qui s’évertuent à garder les écoles ouvertes sont épuisées. L’exaspération face à la désorganisation totale monte dans toute la communauté éducative…

Nous n’en pouvons plus de nous sentir méprisés par le ministre Blanquer et par son gouvernement.

Nous n’en pouvons plus des annonces médiatiques à destination des familles qui ne sont pas anticipées par une mise à jour officielle des protocoles.

Nous n’en pouvons plus des protocoles sanitaires intenables.

Nous n’en pouvons plus des ordres et contre-ordres incessants.

Nous n’en pouvons plus de la dégradation de nos conditions de travail…

Nous n’en pouvons plus du manque de remplaçant·es.

Nous n’en pouvons plus de l’absence de protections.

Nous n’en pouvons plus de la désorganisation permanente.

Nous, personnels enseignants, d’éducation, AESH, AED, ATSEM, personnels médico-sociaux…qui portons l’école à bout de bras, n’en pouvons plus !

En plus d’une surcharge de travail considérable liée aux absences des élèves et aux changements de protocole du jour au lendemain, les conditions de rentrée déplorables, aggravées par la mauvaise volonté du ministère et un énième protocole sanitaire inapplicable, représentent un danger pour tous les personnels, les élèves et leurs familles pour qui le risque de contamination et d’infection est réel.

Face à cette situation intenable dans les écoles, les organisations syndicalesFSU, FO, CGT, CFDT, UNSA, Solidaires, SNALC, soutenues par les associations de parents d’élèves FCPE, APPEI et L’APEStE, appellent les personnels de l’Education à la grève jeudi 13 janvier 2022 pour exiger :

– le recrutement massif et immédiat  sur les listes complémentaires d’enseignant·es sous statut et non le recours à des retraité·es ou des contractuel·les,

– la dotation supplémentaire en postes de titulaires au plus vite via un collectif budgétaire,

– de véritables mesures de protection comme des masques chirurgicaux, et FFP2 pour ceux qui le souhaitent, des auto-tests, des salles de classe et de restauration équipées en capteur de CO2,

– l’arrêt des tâches supplémentaires demandées aux directeurs et directrices d’écoles,

Elles appellent les personnels et les familles à se rassembler à 10h devant les inspections de l’éducation nationale de Sélestat et Haguenau puis à 14h devant l’Inspection académique de Strasbourg !

Téléchargez le Communiqué de presse commun – 11 janvier 2022

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Lire aussi