Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
Affichage, tracts, militantisme
Billets d’humour, billets d’humeur
Carrière, mutations, échelons, grades…
Circulaires du rectorat, CAPA, audiences
Conditions de travail
Congrès, colloques du SNALC
Laïcité
Les Actualités
Les éditos du Snalctualités
Les Incontournables
Nos partenaires
Qui sommes-nous ?
Rémunérations, indemnités
Système éducatif, réformes, programmes

Enseigner ailleurs, exercer autrement

iStock_Traimak_Ivan
© iStock_Traimak_Ivan

Exercer ailleurs pour s’éloigner des chemins tout tracés et se donner la liberté de découvrir d’autres horizons, d’autres cultures : qui n’en a pas rêvé ? Exercer autrement en construisant un projet sur mesure en fonction de vos envies, de vos compétences, de vos ambitions : êtes-vous prêt à franchir le pas ? 

Dans ce dossier du mois, le SNALC vous embarque vers des destinations aux quatre coins du globe, aux quatre coins de France, sinon aux quatre coins de votre salon. Pour reprendre une expression déjà entendue, il suffit parfois de traverser la rue ; le voyage ne s’exprime pas toujours en kilomètres. Alors attachez vos ceintures. Prêt pour le décollage ? 

Vous affectionnez les langues ou vous avez une expérience de formateur ? L’AEFE qui compte 500 établissements à travers le monde recrute. Des postes de résidents et d’expatriés sont régulièrement mis au mouvement. À moins que vous ne préfériez opter pour les territoires français d’Outremer : là encore, le SNALC peut vous aider. 

Saisissez l’opportunité de changer de discipline pour continuer d’enseigner : dans le même corps, ou pas ; vers des disciplines proches, ou carrément différentes ; voire en changeant de public. 

 Et si vous ne souhaitez plus enseigner mais rester dans l’Éducation nationale, alors d’autres secteurs pourraient vous tenter : l’administration, la santé, le social… et inversement ! Pour rompre avec le quotidien de la classe, le détachement vers la fonction publique, une association voire un organisme conventionné peut s’avérer une solution intéressante, avec la possibilité de réintégrer votre emploi d’origine. Le CNED par exemple, propose d’enseigner sur des postes adaptés. 

Enfin, si aucune de ces pistes ne correspond à vos attentes, vous pouvez carrément changer d’air soit en quittant définitivement la fonction publique, grâce notamment à la mise en place de la rupture conventionnelle, soit demander une disponibilité – le temps de la réflexion. 

DOSSIER DU MOIS de la revue du SNALC Quinzaine universitaire n°1461 du 28 janvier 2022

Dossier coordonné par Jean-Pierre GAVRILOVIĆ, président du SNALC Détachés-Étranger-Outre-mer et du SNALC de l’académie de Strasbourg.
Avec la contribution d’ Élise BOZEC BARET, responsable nationale SNALC pour le CNED ; Philippe TRÉPAGNE, secrétaire national chargé de la gestion des personnels ;
Sébastien HECKMANN, secrétaire académique du SNALC Détachés-Étranger-Outre-mer ; Sophie GRÉBERT, responsable nationale du SNALC Enseignement privé.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email