Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
Affichage, tracts, militantisme
Billets d’humour, billets d’humeur
Carrière, mutations, échelons, grades…
Circulaires du rectorat, CAPA, audiences
Conditions de travail
Congrès, colloques du SNALC
Laïcité
Les Actualités
Les éditos du Snalctualités
Les Incontournables
Nos partenaires
Qui sommes-nous ?
Rémunérations, indemnités
Système éducatif, réformes, programmes

Harmonisation des épreuves de spécialité : toujours plus bas !

© Shutterstock_STUDIO-M
© © Shutterstock_STUDIO-M

Dans la salle des profs, l’ambiance est un peu morose en lendemain des commissions d’harmonisation des épreuves du bac… Les collègues sont mécontents et déçus une fois de plus. Ils ont l’ impression qu’on les oblige encore et toujours à surnoter, et à niveler par le bas. Certains, pourtant, sont contents : — ça ne va pas me prendre beaucoup de temps, mes copies  d’économie, le seul cas où nous sommes autorisés à mettre au-dessous de la moyenne, c’est si le candidat utilise moins de deux arguments…– Moins de deux arguments ? On appelle encore ça une dissertation avec moins de deux arguments ? s’étonne une collègue de lettres qui renchérit : les inspecteurs nous ont lu une copie, à laquelle, moi, en tout honnêteté j’aurais mis 8/20, et bien tu sais quoi ? Ils nous ont dit qu’il fallait mettre 13, parce qu’il y avait plusieurs œuvres qui étaient mobilisées en exemples … Tant pis si ces œuvres n’avaient pas été comprises et exploitées à bon escient, du moment qu’elles étaient citées… Une collègue d’un lycée difficile a même ajouté qu’elle mettrait plutôt 14…Je veux bien qu’on évite de pénaliser trop sévèrement les élèves des collègues, je serais moi-même soulagée que mes Terminales ne réussissent pas trop mal leur épreuve, mais enfin surnoter à ce point c’est décrédibiliser tout le travail qu’on fait dans l’année et les conseils de méthode qu’on ne cesse de leur répéter !… La collègue de maths, pour sa part est furieuse : durant l’épreuve, on a demandé aux élèves de ne traiter que trois exercices sur les quatre : alors moi je leur ai demandé de choisir et je leur ai fait barrer un exercice sur leur copie d’examen… Et bien figure-toi qu’à la commission d’harmonisation on nous a demandé de corriger tous les exercices de ceux qui n’avaient pas suivi  la consigne et réalisé les quatre items en ne comptant que les trois mieux réussis ! c’est totalement injuste pour ceux qui ont appliqué la règle ! Encore une fois, on se demande à quoi riment ces harmonisations et si elles ne vont pas encore un pas plus loin vers la de désaveux  des professeurs et la dévalorisation du bac.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Lire aussi