Syndicat national des lycées, collèges, écoles et du supérieur

Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
Affichage, tracts, militantisme
Billets d’humour, billets d’humeur
Carrière, mutations, échelons, grades…
Circulaires du rectorat, CAPA, audiences
Conditions de travail
Congrès, colloques du SNALC
Laïcité
Les Actualités
Les éditos du Snalctualités
Les Incontournables
Nos partenaires / Nos soutiens
Qui sommes-nous ?
Système éducatif, réformes, programmes

Rétablissement du jour de carence, suppression de l’ASA

wildpixel
© wildpixel

Le SNALC vous informe du rétablissement par décret du jour de carence, pour les arrêts COVID, à compter du 1er février 2023.

Ce qu’il faut savoir :

  • un assuré positif au Covid, dans l’impossibilité de travailler, y compris à distance, peut prétendre à un arrêt de travail classique (congé maladie ordinaire), mais ne pourra plus bénéficier d’un arrêt maladie dit « dérogatoire ». Cette annonce a été suivie d’un décret officiel publié sur Légifrance. Ce dernier met donc un terme définitif à compter du 1er février 2023 à la suspension du jour de carence, qui était appliquée jusque-là aux arrêts de travail des agents publics positifs à la Covid-19.

A compter du 1er février 2023, selon les recommandations du Haut Conseil de la Santé Publique, l’isolement systématique des personnes testées positives au Covid 19 et la réalisation d’un test de dépistage au deuxième jour de la notification pour les cas contact asymptomatiques ne seront plus exigés. Pour tous les enseignants au contact des élèves, il nous paraît essentiel de transmettre ces informations.

Le SNALC dénonce l’injustice de ces mesures, dans un contexte inédit d’épidémie, alors que la situation sanitaire, encore sensible, requiert de protéger les personnels, physiquement et financièrement.

 


Lire aussi