Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
Affichage, tracts, militantisme
Billets d’humour, billets d’humeur
Carrière, mutations, échelons, grades…
Circulaires du rectorat, CAPA, audiences
Conditions de travail
Congrès, colloques du SNALC
Laïcité
Les Actualités
Les éditos du Snalctualités
Les Incontournables
Nos partenaires
Qui sommes-nous ?
Rémunérations, indemnités
Système éducatif, réformes, programmes

Cвобода !

amitie_franco_allemande_Kehl
© amitie_franco_allemande_Kehl

Nous sommes tous sous le choc de la guerre en Ukraine.

Pour avoir personnellement vécu la guerre en ex-Yougoslavie en 1999, les déchirements et les atrocités que provoque un conflit armé, j’ai depuis longtemps pris conscience de la précarité de l’équilibre du monde, et de la ténuité de la vie de ses citoyens. Les tanks avancent hélas plus vite que les mots, les bombes détruisent en un souffle ce que la civilisation a mis des siècles à construire.

Par mes fonctions de président du SNALC de l’académie de Strasbourg, mais aussi de la section DETOM (Détachés, Étranger, Outre-Mer), je suis en lien permanent avec plusieurs Français de l’étranger, notamment en poste à Kyiv, Odessa, Moscou… Leur désarroi est immense et leurs témoignages préoccupants.

En Alsace, les professeurs de russe du SNALC m’ont fait part de leurs vives inquiétudes. Bien qu’ils soient pour la plupart personnellement touchés, ils font preuve d’un remarquable professionnalisme au service de leur mission : enseigner le russe, ont-ils rappelé, « c’est enseigner la langue et la culture », c’est transmettre les valeurs républicaines, les valeurs d’humanité et de respect, sans considération géopolitique ni prosélytisme, en respectant la première obligation du fonctionnaire : la neutralité. C’est un principe fondamental de notre Ecole républicaine et la première de nos obligations : chacun demeure libre de ses opinions comme de ses croyances, aucune autorité ne saurait condamner l’une ou imposer l’autre. Cette neutralité est une garantie de paix au sein de notre Ecole. Elle est aussi la garantie de notre liberté, et nous devons nous efforcer de la préserver au quotidien y compris dans les échanges les plus insignifiants. Combien de fois avons-nous dénoncé la dictature d’une pensée pétrie de bienveillance et parée de tolérance qui insulte et élimine ceux qui n’adhèrent pas à sa « vérité » ?

« Il n’est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage ». C’est par ces mots que le stratège Périclès célébra la mémoire des défenseurs morts pour Athènes lors de la guerre du Péloponnèse.

Aujourd’hui, les Ukrainiens résistent courageusement pour la défense de leur liberté. Et au-delà de l’Ukraine, en Russie et dans plusieurs pays, on compte encore d’autres résistants qui tout aussi courageusement s’élèvent malgré la terreur et s’opposent à un pouvoir totalitariste. De part et d’autre des frontières, quel que soit le camp, les victimes sont celles qui luttent contre l’intolérance et la barbarie, qui se battent pour la même « свобода » : la même liberté, en ukrainien comme en russe.

Au nom du SNALC, comme à titre personnel, je veux leur témoigner ici notre soutien, notre disponibilité, notre amitié. En tant que personnels de l’Éducation, nous sommes convaincus de l’impérieuse nécessité de porter et de transmettre, au-delà des territoires, les valeurs d’humanité et d’empathie. À notre mesure, nous ferons tout notre possible pour apporter notre pierre à l’édifice : pour protéger, pour continuer à construire, à éduquer et à élever ce que l’humain a de plus noble et qui ne connaît aucune frontière.

Aider, c’est ce que le SNALC a toujours fait pour tous ceux qui se sont adressés à notre syndicat. Nous mettons à la disposition de tous, en téléchargement libre et gratuit sur nos sites académique et national, de nombreux outils, guides et dispositifs. 

Parmi les actions d’information et de soutien, le SNALC de Strasbourg a été précurseur dans la tenue de congrès spécifiquement consacrés à des thématiques au cœur de vos préoccupations : « Le harcèlement », « Bien-être au travail » et même « Quitter l’Éducation nationale »… des rencontres auxquelles vous avez été nombreux à participer, à témoigner et recueillir des réponses et des soutiens.

Cette année, alors que les restrictions sanitaires semblent désormais derrière nous, nous avons le plaisir de relancer ces échanges et avons d’emblée retenu le thème très plébiscité et très problématique dans votre pratique quotidienne : L’INCLUSION. Ainsi, le SNALC organise un congrès le mardi 26 avril à Strasbourg : la parole sera donnée le matin à des spécialistes de l’inclusion scolaire et l’après-midi se déroulera sur quatre ateliers autour des questions de troubles du comportement, autisme et MDPH, troubles « dys » et élèves allophones et UPE2A.

D’autres congrès traiteront des questions propres à chaque catégorie de personnels : faites votre choix, il y en a forcément un pour vous !

  • Pour les ENSEIGNANTS, CPE et PSY-EN, le jeudi 28 avril à Strasbourg, sur votre carrière et votre rémunération : échelon, promotions, mutations, inspection, indemnités, obligations, droits…
  • Pour les PERSONNELS SOCIAUX, le vendredi 8 avril 13h30 à Strasbourg
  • Pour les PERSONNELS DE SANTÉ, le vendredi 8 avril à 9h à Strasbourg
  • Pour les PERSONNELS ADMINISTRATIFS, le mercredi 6 avril à 14h à Colmar et le jeudi 7 avril à 9h à Geispolsheim
  • Pour les CONTRACTUELS ENSEIGNANTS et CPE, le mercredi 30 mars à 14h à Strasbourg et le jeudi 31 mars à 14h à Mulhouse
  • Pour les AED et les AESH, le mercredi 30 mars à 9h à Strasbourg et le jeudi 31 mars à 9h à Mulhouse
  • et pour tous, un congrès sur le thème de LA RETRAITE les mardi 5 avril à 14h à Mulhouse, mercredi 6 avril à 9h30 à Colmar et jeudi 7 avril à 14h à Geispolsheim.
 

Pour les PROFESSEURS DES ÉCOLES, une réunion d’information syndicale (RIS), dont la quotité (3h) peut être décomptée des 108h hors APC, sera proposé en visio-conférence le mercredi matin 11 mai à 9h. Elle abordera notamment les situations conflictuelles, les pressions diverses, les recours et actions, les droits et devoirs de chacun.

InscriptionsCongrès et colloques

Enfin, à l’heure où j’écris ces lignes, nous sortons du premier CTA en présence du nouveau recteur, M. Olivier Faron à qui nous avons souhaité la bienvenue. L’actualité a occupé une partie des débats et M. le recteur nous a annoncé la scolarisation imminente de 60 jeunes réfugiés ukrainiens. La suite de ce CTA a largement porté sur la cartographie des postes dans les écoles et établissements scolaires, et notamment sur les postes à profil dans le cadre du mouvement INTRA 2022. Nous vous rappelons que la saisie des vœux a déjà commencé et aura lieu jusqu’au 1er avril 18h pour le second degré et les Psy-EN ; et du 31 mars au 15 avril pour les PE.

Le SNALC se tient à la disposition de tous les personnels qui souhaitent participer au mouvement INTRA : intra-départemental pour les PE, intra-académique pour les autres. Consultez nos pages spécifiques et remplissez notre formulaire pour bénéficier d’un suivi personnalisé de votre situation afin d’obtenir une mutation au plus près de vos intérêts. A cette occasion, le SNALC vous propose une adhésion à zéro euro : c’est le moment de venir découvrir ce qu’est un syndicat totalement indépendant, sur le plan financier, politique, confessionnel (article premier de nos statuts) et entièrement dévoué aux intérêts de ses adhérents.

——————————–

Cвобода [svoboda] : liberté

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Lire aussi